Le 10 décembre, L’Académie des sciences d’outre-mer a décerné le prix « Mention spéciale » à LEON GAVET pour son livre « je vous écris des Samoa » des Editions du Volcan


Léon Gavet je vous écris des Samoa

Cette correspondance, présentée dans l’ordre chronologique de l’envoi des courriers, offre le tableau de la vie de Léon Gavet, missionnaire mariste aux îles Samoa, sur une période de 51 années de 1858 à 1909. Il y relate son voyage de 16 500 km dans des conditions précaires, puis, outre son travail apostolique auprès des populations indigènes, les menus faits de son quotidien, les événements majeurs en France et dans le monde, les luttes pour le pouvoir des grandes puissances : États-Unis, Angleterre, Allemagne, les guerres civiles des chefferies locales. Léon Gavet nous fait découvrir les coutumes locales, ses travaux pour la construction d’églises, de voiries, ses essais d’agriculture, ses liens avec ses collègues et ses disciples. Ces 200 lettres personnelles sont inédites, soit mille pages retranscrites par sa famille. Elles retracent l’itinéraire d’un homme de foi, humaniste, entrepreneur, artiste et aventurier, son quotidien empreint d’anecdotes, intimes et souvent humoristiques.

Mireille Dodart de l’Hermuzière est née en 1946, deuxième enfant de parents issus de vieilles familles ardéchoises. Elle passe son enfance entourée de ses six frères et sœurs, à Saint-Étienne où elle fait ses études secondaires et pratique le scoutisme. Après une année d’hypokhâgne, elle poursuit des études d’anglais à l’université de Lyon, entrecoupées de deux années d’assistanat en Angleterre puis aux États-Unis. Agrégée en 1970, elle enseigne dans un lycée de banlieue parisienne, puis elle est nommée au lycée Victor-Hugo à Paris où elle accomplit le reste de sa carrière (trente-six années) tout en élevant quatre enfants. En 2006, au moment de sa retraite, elle part passer une année de volontariat dans un collège au Liban, et au retour s’installe dans sa nouvelle vie, se ménageant du temps pour ses huit petits-enfants, se donnant à quelques activités de bénévolat, suivant des cours et conférences d’histoire de l’art et de littérature. Depuis cette période, elle s’occupe activement de la vieille demeure familiale de Haute Ardèche : après le récolement de la bibliothèque ancestrale, elle s’intéresse aux nombreuses archives familiales. Elle participe également depuis 2017 à un chantier de catalogage de la très riche bibliothèque du grand séminaire de

Instagram